Logo Quartier Rural Business

Tout savoir sur la Banque Islamique de France et ses offres

Banque Islamique France : particularités, produits et conditions de crédit

Longtemps méconnue de la finance mondiale, la finance islamique s’est enfin révélée il y a seulement quelques années. Depuis lors, elle connaît en Occident une forte progression et possède d’importants actifs de par le monde. En France particulièrement, elle jouit de mesures fiscales très favorables. Du coup, la Banque Islamique propose des services très attrayants qui lui donnent le vent en poupe. Quels sont-ils, et comment accéder à un crédit auprès de cette banque ? Réponses dans cet article.

Banque islamique : une banque particulière ?

La banque islamique est une institution financière fondée sur les principes de la finance islamique. Créé dans les années 1970, ce concept désigne un système financier visant à développer les produits bancaires adaptés aux principes coraniques.

En effet, la finance islamique connaît depuis quelques années un essor fulgurant qui s’explique fondamentalement par deux facteurs. D’une part, la banque possède des valeurs importantes de liquidité disponible dans plusieurs pays musulmans, et enregistre d’autre part une demande sans cesse croissante pour des produits compatibles avec la Charia. Ce faisant, elle vise à ouvrir le marché financier aux investisseurs hostiles à la finance conventionnelle ou classique. Le principe étant que toute opération financière ou commerciale ait un sous-jacent réel, la banque islamique exclut d’office tous les produits de la banque conventionnelle.

La Banque Islamique propose donc une forme de finance éthique qui se fonde sur des principes tout particuliers qui la distinguent des autres institutions financières. En effet, elle se distingue en premier lieu par son caractère très participatif. En France, les aménagements fiscaux dont jouit la finance islamique depuis 2008 favorisent pour une grande part l’atteinte de ses objectifs.

Quels services propose la banque islamique de France ?

Quels services propose la banque islamique de France ?

La banque Islamique propose aux consommateurs une gamme de produits assez englobante et diversifiée allant des produits immobiliers aux intermédiaires en passant par les placements de capitaux. Ses produits et services reposent sur 5 piliers : pas d’intérêt, pas d’incertitude, pas de secteur illicite, partage obligatoire des profits et des pertes, principe d’adossement à un actif tangible.

Quant aux produits et services proprement dits, on peut citer entre autres :

  • Ijara ;
  • Ijara-awa-Iqtina ;
  • Istisna ;
  • Mudaraba ;
  • Murabaha ;
  • Musharaka ;
  • Qard Hasan ;
  • Salam ;
  • Sukuk ;
  • Takaful ;
  • Tawarruq ;
  • Wakala.

En somme, la Banque Islamique se distingue des autres structures bancaires par sa dimension éthique et son sens élevé de responsabilité sociale.

Qu’en est-il du crédit immobilier chez la Banque Islamique de France ?

Le crédit immobilier est un des domaines de prédilection de la Banque Islamique. Elle présente une solution impressionnante pour le financement d’un projet immobilier dans le respect total des normes éthiques et des dispositions légales en vigueur dans le secteur. Contrairement à la procédure des banques classiques, la Banque Islamique allège les charges du client.

Ici, l’institution financière acquiert d’abord le bien immobilier en question, puis le revend au client. Enfin ce dernier rembourse son crédit tous les mois sous forme de loyer jusqu’à épuisement de la valeur. La cerise sur le gâteau, c’est la non-facturation de pénalité en cas de retard de paiement.

Par ailleurs, il est important de savoir que ce crédit ne prend en compte ni les biens à l’extérieur de la France ni ceux non encore construits. Concrètement, cela veut dire que la Banque Islamique ne vous fera pas un crédit pour acheter un plan de maison en attente d’être réalisé. Aussi, seuls sont éligibles au crédit les travailleurs et les personnes ayant un revenu stable.

De fait, la banque exigera de vous un minimum d’apport personnel sans quoi le projet ne peut aboutir. Enfin, vous ne pourrez pas non plus obtenir votre prêt si vous avez déjà un précédent en cours de remboursement. Sauf si le cumul des prélèvements est encore en dessous de la barre des 33% de votre revenu.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On veille atentivement sur votre affaire
Articles récents
Catégories